Catégories
Eco consommation

Comment programmer son chauffage à domicile ?

Vous avez un chauffage et ne savez pas comment le programmer ? Voilà comment programmer votre chauffage à domicile.

Dans les ménages français, le chauffage représente entre 60 et 70 % du budget total consacré à l’énergie. Réduire votre consommation énergétique passe par la maîtrise du chauffage. Dans votre maison, il arrive tantôt d’avoir trop chaud, tantôt trop froid. Parfois la consommation d’électricité explose ! Au milieu de tout ceci, il vous est difficile de vous retrouver ! Certainement !

Mais sachez qu’il existe des appareils, des techniques pour programmer le chauffage de votre domicile question d’assurer son confort en réalisant des économies d’énergie. Alors, vous souhaitez découvrir comment programmer votre chauffage à domicile ? Une réponse proposée par tesserasolar, le spécialiste des panneaux solaires.

 

Prévoyez la maîtrise de la température ambiante

Pour bien programmer le chauffage à domicile, pensez à doter votre système de chauffage d’appareils lui permettant de mesurer la température ambiante de votre intérieur.

Il s’agit des capteurs de température qui relèveront la température ambiante de la pièce. En plus de ceux-ci, un actionneur qui déclenchera le chauffage uniquement lorsque cela s’impose.

 

Prévoyez le contrôle des heures de chauffe

Plus besoin d’être à la manœuvre ! Avec un appareil pour lui signaler quand c’est le moment de chauffer et quand c’est le temps d’arrêter, le chauffage de votre domicile peut être efficacement programmé.

Sur le marché vous disposez des thermostats, des robinets thermostatiques. C’est sur l’un de ces appareils que vous connectez votre capteur de température.

Optez pour des appareils plus intelligents

Aérer votre maison en ouvrant les fenêtres tous les jours c’est un bon réflexe ! Mais pour plus d’efficacité vous pourrez opter pour un détecteur d’ouverture de fenêtres ! Une fois vos appareils reliés, ce dernier transmet l’information à l’actionneur du/des radiateur(s) qui ordonne de le(s) couper lorsqu’une fenêtre est ouverte. Une fois celle-ci refermée, le chauffage se remet en marche.

Un détecteur de présence aussi, ça permet aussi de programmer le chauffage à domicile ! On le relie au radiateur et il ne chauffe que quand il y a du monde dans la pièce. Lorsque tout le monde est parti, la température baisse automatiquement.

C’est une solution idéale pour certains espaces comme la salle de jeux où les enfants vont et viennent. Avec ce système, l’objectif est de chauffer au plus juste en fonction de vos habitudes et de vos besoins réels.

Pour aller plus loin, vous pouvez même envisager des travaux de rénovation énergétique et changer votre chauffage par un système à haute performance énergétique. Les programmes de défiscalisation de travaux proposés par l’état peuvent être avantageux et amortir une grosse partie des frais engendrés par les travaux. D’autres dispositifs viennent compléter l’ensemble, comme MaprimeRenov ou les certificats d’énergie.

Bien manipuler votre thermostat

Le thermostat est l’appareil que vous devez manipuler avec soin pour mieux programmer le chauffage de votre domicile. Il peut permettre de :

Préétablir des températures de consigne. Il s’agit de la température idéale à atteindre dans une pièce. Cette température allie confort et économie selon les modes suivants : mode confort (19, 20°C lorsque vous êtes présents), mode éco (16 ou 17°C la nuit, dans une pièce vide, ou lorsque vous êtes absents).

Si vous disposez d’un thermostat manuel, vous ferez varier ces modes vous-même. Avec un thermostat programmable, vous obtenez le basculement d’un mode à un autre les températures programmées par défaut ou une adaptation selon vos habitudes de vie, en fonction des jours et même de plages horaires.

Prévoir des schémas de chauffage. Grâce à un thermostat programmable vous êtes libres de définir vos propres températures de chauffe en fonction des heures et des jours.

Ainsi vous pouvez opter pour un tel schéma :

  • 20°C entre 6h00 et 8h00, pour avoir de la chaleur au réveil
  • 17°C entre 8h00 et 17h00, question de garder un air ambiant frais pendant que vous êtes au bureau,
  • 20°C entre 17h00 et 22h00, question d’avoir une atmosphère confortable, une fois de votre retour à la maison, et ce jusqu’à votre coucher, enfin
  • 16°C entre 22h00 et 6h00, afin d’éviter des surchauffes de la maison la nuit, quand vous êtes dans votre chambre.

Capitalisez les week-ends et vos absences

Le week-end, modulez les plages horaires, en faisant se déclencher la température de confort plus tardivement le matin, si vous faites la grasse matinée, et la prolonger plus tard le soir si vous aimez profiter de belles soirées en famille !

Pendant vos absences, courtes ou plus longues, votre chauffage n’a pas besoin de fournir les mêmes performances que lorsque vous être présents chez vous. Prendre en compte ce paramètre est essentiel pour réaliser des économies d’énergie.

Définissez les températures selon les pièces

Une température unique pour toutes les pièces ce n’est pas possible. Il n’est, par exemple, pas nécessaire de chauffer un salon comme on chauffe une pièce inoccupée, ou encore, que la température d’une chambre la nuit soit identique à celle d’une salle de bain en cours d’utilisation.

Dans ce sens l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) fait les préconisations pour les températures à définir par pièce. Vous pouvez les adopter : 19 °C pour une pièce de vie, entre 16 et 18 °C pour une chambre d’adulte, entre 18 et 20 °C pour une chambre de bébé, pour une salle de bain : 17 °C inoccupée ou entre 20 et 22 °C lorsqu’elle est utilisée.

Ainsi vous pourrez programmer votre chauffage à domicile et ne chauffer que lorsque c’est vraiment nécessaire. Plus de gaspillage !